Exemple de traduction

Target Text : French

Mots clés: Economie, Commerce, Secteur, Géographie, Industrie

Un petit aperçu de Madagascar, une île située dans l’Océan Indien.

Située dans l’Océan Indien, entre l’Afrique et l’Asie, séparée de l’Afrique par le canal de Mozambique.  L’île de Madagascar est aussi vaste que la France et le Benelux inclus avec 587000 km². Etendue sur 1000 km, du cap d’Ambre dans le nord au cap Sainte Marie dans le Sud, Madagascar atteint une distance de 600km entre Mahavelona et Tambohorano et possède des côtes de plus de 5000km de long.

La population malgache a un passé très riche. Bien qu’essentiellement d’origine Malay-Polynésiens, il y a eu au cours des siècles de nombreux mélanges en particulier avec des populations venues d’Afrique, des régions arabes, de l’Asie et de l’Europe.

Madagascar abrite une main d’œuvre de faible coût, très compétitive et de qualité : le taux de défaut dans le secteur textile n’est que de 2 à 3% alors que la moyenne internationale est de 5%. Le marché malgache du textile offre une tradition artisanale et industrielle bien établie. Un marché privilégié à différents marchés extérieur par le biais des accords internationaux (Convention de Lomé). L’adhésion à l’Agence multilatérale de garanties des investissements, incite les opérateurs à s’investir dans le secteur touristique.

Concernant la monnaie, le franc malgache plus tard devenu l’Ariary est devenu flottant depuis l’année 1994.

Le régime des zones franches s’applique aux investissements réalisés par des promoteurs nationaux ou étrangers, dans des activités tournées vers l’exportation.

A Madagascar, Le secteur primaire regroupe des entreprises de production intensive de base qui sont surtout destinée exclusivement à l’exportation. Du point de vue géographique, l’implantation de l’entreprise a une portée économique et sociale assurant le développement de la zone. Les superficies de production garantissent le besoin en matières premières de l’industrie. Dans la filière élevage, la production de vache laitière atteint son apogée pendant l’époque du groupe industriel TIKO. Mais la technique malgache reste dans l’élevage intensif de petits ruminants, l’aviculture plus l’abattage ou la transformation, la culture, le conditionnement et/ou la transformation de crustacés, la culture d’huitres et de coquillages à nacre, l’élevage de poissons d’aquarium et la culture d’algues.

Par contre, le secteur secondaire comprend des catégories différentes d’industries qui sont:

  • Les industries de fabrications de produits alimentaires et boissons ainsi que les industries de transformation de produits halieutiques ;
  • Les industries des textiles, de l’habillement et du cuir ;
  • Les industries du bois, de fabrication d’ouvrages en bois y compris les meubles ;
  • Les industries du papier et d’articles en papier et imprimeries ;
  • Les industries chimiques et fabrications de produits chimiques dérivés du pétrole ou du charbon, d’ouvrages en caoutchouc, en plastique ou autres produits synthétiques, ainsi que les fabrications de produits pharmaceutiques et de médicaments ;
  • Les industries de fabrications de produits minéraux non métalliques, céramiques, verres et matériaux de construction, à l’exclusion des dérivés du pétrole et du charbon ;
  • Les industries métallurgiques de base, y compris la sidérurgie et les premières transformations de la fonte, de l’acier, du fer et des métaux non ferreux.
  • Les industries de fabrication d’ouvrages non métaux, de machines, appareils et fournitures électriques et électroniques, les matériels de transport, les équipements médicaux, les équipements de télécommunications, les instruments de précision, les matériels photographiques et instruments d’optique et les appareils d’informatique ;
  • Les industries manufacturières non classées telle que la bijouterie et orfèvrerie en métaux précieux, joaillerie fine, fabrication d’instruments de musique, fabrication d’articles de sport, fabrication de jouets, crayons, boutons, fleurs artificielles, écussons, perruques, et la bijouterie-fantaisie.

 

Origin Text : English

Key words : Economics, Trade, Sector, Geography, Industy

An overview of Madagascar, an island located in Indian Ocean region.

Surrounded by the Indian Ocean, Madagascar is located between Asia and Africa, separated from Africa by the Mozambique Channel. The total area of the island is 587000 sq.km, included the countries France and Benelux. Extending 1,500km, from Cap d’Ambre in the North to Cap Sainte Marie in the South, Madagascar had a width of 600km between Mahavelona and Tambohorano and has a 5,000 km long coastline.

The people of Madagascar have a rich past. Essentially of Malay-Polynesian origin, most of the population has come from Africa, Arabs regions, Asia and Europe.

Madagascar is a home for a competitive, high quality and low costs labour : the default rate in the textile sector is only 2 to 3%, while the international average is 5%. The malagasy textile market offers a well-established craft and industrial tradition. A facility of access to various foreign markets through international agreements (Lomé Convention). An adherence to the Multilateral Agency of Investments, encourages operators to invest in the tourism sector.

Talking about the currency, the malagasy currency which has became Ariary has been floating since 1994.

The industrial free zone regime act concerns manufacturing activities catering exclusively for export.

At Madagascar, the primary sector comprises basic intensive productions which are mainly intended exclusively for export. From a geographical point of view, enterprise’s establishment must be of vital economic and social importance which guarantees zone’s development. Production area guarantees industry’s need in raw materials. During the time of industrial group TIKO, breeding and seafood sector reached its peak. Despite, Malagasy techniques stay in the intensive breeding of little ruminants, slaughtering and /or transformation of aviculture, also the culture, the packaging and crustacean transformations, oyster culture and shells of nacre, aquarium fish breeding and algae culture.

 

Meanwhile, the secondary sector has different types of industries:

  • Textile industries, clothing and leather ;
  • Industries manufacturing food and beverage products as well as agricultural products and fish transformation industries;
  • Wood industries, wood workmanship manufacturing, including furniture;
  • Paper industries and paper items, printing;
  • Chemical industries and manufacturing of chemical products diverted petroleum or coal, rubber workmanship, plastic or other synthetic products as well as pharmaceutical products and drug manufacturing;
  • Manufacturing industries of non metallic mineral products, ceramics, glass and building materials excluding derived petroleum and coal ;
  • Basic metallurgic industries, including iron metallurgy and first transformation of cast iron, steel, iron and non ferrous metal;
  • Industries manufacturing metal workmanship, machines, materials including the machines, electric and electronic apparatus and supplies, transport materials, medical equipments, telecommunication equipments, instruments of accuracy, photographic materials and optic instruments data processing apparatus;
  • Manufacturer industries non classified above such as jewellery and goldsmith’s trade precious metals, delicate jeweller’s trade, music instruments manufacturing, sport items manufacturing toys, pencils buttons, artificial flowers, badges, wigs, fancy-jewelleries manufacturing.